Fruits et légumes

Feuilles de navet


Comment gérer l'irrigation


Les navets s'enracinent plus facilement en présence d'un climat doux. Le soin de l'irrigation est un aspect à prendre en considération, tant pour ceux qui optent pour la culture en pot (peu répandue en raison de la grande taille de la plante adulte) que pour ceux qui décident de planter la culture dans le jardin. ou dans le jardin. Le sol doit être humide dès le repiquage; il convient donc d'arroser le sol de manière constante mais sans dépasser, jusqu'à l'enracinement. Dans la phase suivante, nous devons arroser les plantes avec une constance égale, en accordant également une grande attention aux agents atmosphériques et aux pluies: il est en effet nécessaire d'éliminer les croûtes formées à la surface et d'éviter la stagnation qui conduirait au jaunissement des feuilles.

Culture et soins



Les navets préfèrent un climat doux, donc le type de culture dépendra également de la position géographique. Dans les régions plus froides, le moment idéal pour semer se déroule de juin à la fin de l'été; dans les régions plus chaudes, au contraire, elle dure jusqu'en octobre-novembre, selon les températures. La culture des feuilles de navet peut avoir lieu en pot ou dans le potager: dans le premier cas, il sera nécessaire d'obtenir un grand pot, car les graines seront placées à une distance d'environ 20-30 cm les unes des autres, et la plante adulte atteindra de grandes dimensions, avec une hauteur pouvant aller de 40 cm à un mètre. Il n'est pas nécessaire d'utiliser un sol de qualité particulière, il suffira d'utiliser un sol à texture moyenne, à condition qu'il soit bien drainé. Les plantes seront récoltées 50-80 jours après le semis, lorsque les inflorescences se sont formées mais que les fleurs ne sont pas encore ouvertes.

Comment et quand fertiliser



Pendant la culture des feuilles de navet, il est conseillé d'éviter une fertilisation excessive, qui peut nuire au développement de la plante et au goût du fruit. De plus, il est essentiel d'éviter d'utiliser des engrais azotés au moment du semis, car leur accumulation peut nuire à la santé. Avant la plantation, vous pouvez distribuer du fumier mature ou du compost; il serait cependant préférable de planter des feuilles de navet après un fumier cultivé, afin qu'elles puissent puiser des nutriments dans le sol déjà cultivé. À un stade ultérieur, pour favoriser la croissance et le développement des plantes, des outils supplémentaires peuvent être utilisés, tels que le superphosphate minéral-19, le nitrate d'ammonium-26 ou le sulfate de potassium-50. L'utilisation d'azote n'est recommandée qu'en cas de culture dans des sols particulièrement pauvres ou clairsemés, qui ont du mal à se développer et, en tout cas, ne doit être utilisée que lorsque la culture est déjà en place.

Feuilles de navet: maladies et remèdes possibles



Les feuilles de navet peuvent être cultivées sans avoir besoin de pesticides. Les ennemis qui menacent cette plante sont peu nombreux et insidieux, mais pas trop difficiles à éliminer. La première menace est constituée par la cavolaia, un papillon dont les larves se nourrissent de la partie la plus molle de la plante, laissant des excréments qui la conduisent à pourrir. Les œufs peuvent être retirés manuellement ou des méthodes naturelles (comme la tanaisie) ou des produits chimiques spécifiques peuvent être utilisés. Même les pucerons peuvent infester les plantes de feuilles de navet, entraînant leur mort grâce à leur reproduction rapide et à la colonisation conséquente de l'organisme hôte. Dans ce cas également, vous pouvez recourir à l'utilisation de substances chimiques ou vous pouvez servir des animaux "amis" comme les coccinelles, les coléoptères ou les oiseaux (en particulier les hirondelles). Enfin, il est utile de mentionner l'alternariose, causée par un champignon appelé Alternaria. Cette maladie se manifeste par l'apparition de taches noires sur les feuilles et peut être éradiquée avec des traitements à base de cuivre.